Les animaux de compagnie peuvent-ils attraper le covid-19 ?

Peu de temps après l’apparition de la maladie Covid-19, certaines familles chinoises commençaient à se débarrasser de leurs animaux de compagnie. Elles pensaient que leurs chats, chiens, hamsters ou autres animaux domestiques pouvaient être contaminés, se contaminer entre eux, et surtout, transmettre la maladie aux hommes. Aujourd’hui, avec les dernières informations sur le coronavirus, les animaux sont peut-être mis hors de cause.

Le coronavirus chez les animaux

Les études ont démontré que le virus qui sévit actuellement vient d’un animal, voire deux. La chauve-souris et le pangolin sont suspectés d’être à l’origine de la pandémie. De ce fait, il est compréhensible que certains persistent à dire que le covid-19 concerne également les animaux, sauvages comme domestiques. Pourtant, ce n’est pas tout à fait vrai. Comme l’Anse (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et l’Institut Pasteur, beaucoup d’établissements spécialisés ont prouvé que les animaux domestiques ne sont pas concernés par cette maladie.

Pour les plus sceptiques, il n’est pas faux de dire qu’un animal peut être contaminé par le coronavirus. Les chiens et les chats peuvent être infectés par certains types de coronavirus, mais surtout pas par le SARS-Cov-2 (Covid-19). À titre d’exemple, le coronavirus canin ou CCoV est connu de tous les vétérinaires. Ce virus canin se manifeste par des troubles gastro-intestinaux, et non par des difficultés respiratoires comme chez l’homme. En ce qui concerne les chats, on parle surtout de coronavirus félin dont le plus connu s’associe à la péritonite infectieuse féline. Ces deux types de coronavirus ne sont pas transmissibles à l’homme.

Un risque d’infection avoisinant les 0%

Aux USA, un chien a été testé positif au Covid-19. Au Royaume-Uni, on a découvert un chat porteur du virus. Il est possible que ce ne soient pas des cas isolés. Néanmoins, il n’y a pas lieu de s’alarmer. Dans l’un comme dans l’autre de ces deux cas, l’animal a surtout été en contact étroit avec une ou plusieurs personnes déjà infectées. Ceci explique pourquoi le virus s’est trouvé dans les cavités nasales de ces animaux.

Pour information, des chercheurs de l’institut Pasteur ont déjà prouvé que le virus ne se transmettait pas de l’homme aux animaux de compagnie et vice versa. 12 chiens et 9 chats ont été étudiés. Malgré l’apparition de quelques symptômes suspects, aucun des 21 n’avait été testé positif par PCR.

En somme, il n’est pas nécessaire de se méfier des animaux de compagnie. Les masques, les gels hydro alcooliques ainsi que les différents gestes barrières ne sont pas applicables aux animaux. Toutefois, il est toujours conseillé de respecter les mesures d’hygiène après un contact avec tel ou tel animal de compagnie. Si ce n’est pas le cas du Covid-19, d’autres bactéries et virus restent transmissibles à l’homme.